Friday, July 19, 2019

Rue Batterie : Batterie PC Ordinateur Portable LENOVO - LENOVO L17C3PG1 batterie

Sur RueBatterie.fr, batterie LENOVO L17C3PG1, batteries LENOVO L17C3PG1 1 ans de garantie, 30 jours remboursé, 100% neuf!
L17C3PG1

Spécifications du produit

  • Marque:Lenovo
  • Capacité:52.5Wh/4670mAh
  • Tension:11.25V
  • Couleur:
  • Type:Li-ion

Numéros de pièces compatibles:

Cette batterie est aussi compatible avec:

Lenovo 81FW0008CD, 81FW0009CD, 81FW000DCD, 81FW000GCD, 81FW000HCD, Legion Y530, Legion Y530 15, Legion Y530-15ICH, Legion Y530-15ICH(81FV), Legion Y530-15ICH(81FV008NGE), Legion Y530-15ICH(81FV008PGE), Legion Y530-15ICH(81FV008RGE), Legion Y530-15ICH(81FV008SGE), Legion Y530-15ICH(81FV008TGE), Legion Y530-15ICH(81FV00E7MZ), Legion Y530-15ICH(81FV00E8MZ), Legion Y530-15ICH(81FV00G4GE), Legion Y530-15ICH(81FV00G5GE), Legion Y530-15ICH(81FV00G6GE), Legion Y530-15ICH(81FV00KTGE), Legion Y530-15ICH(81FV00KYGE), Legion Y530-15ICH(81FV00L0GE), Legion Y530-15ICH(81FV00QMGE), Legion Y530-15ICH(81FV00U5GE), Legion Y530-15ICH(81FV00WFGE), Legion Y530-15ICH(81LB001DMZ), Legion Y530-15ICH(81LB001QGE), Legion Y530-15ICH(81LB001RGE), Legion Y530-15ICH(81LB0033GE), Legion Y530-15ICH(81LB007HGE),Y7000, Y7000(i5-8300H/8GB/2T 128GB/GTX1050), Y7000(i5-8300H/8GB/2T 128GB/GTX1050Ti), Y7000(i7-8750H/8GB/2TB 128GB/GTX1050Ti), Y7000-1050TI

Lenovo L17C3PG1 Batterie aux normes CE, garantie 12 mois.

* Lenovo L17C3PG1 Batterie adaptable (tout neuf)
* Longue durée de vie grâce à des cellules de qualité.
* Parfait Cette batterie fonctionne parfaitement bien sur Lenovo L17C3PG1 .
* Batterie pour Lenovo L17C3PG1 a été testée et certifiée pour garantir un fonctionnement parfait sur votre ordinateur portable.
* Batterie pour Lenovo L17C3PG1 de remplacement pour ordinateur portable est conçue pour atteindre ou dépasser les spécifications du fabricant d'origine.
* Batterie longue durée pour Lenovo L17C3PG1.
* Caractéristiques supérieures à celles de la batterie ordinateur portable Lenovo L17C3PG1 origine.

Rue Batterie : Batterie PC Ordinateur Portable ASUS - ASUS A32-K53 batterie

Sur RueBatterie.fr, batterie ASUS A32-K53, batteries ASUS A32-K53 1 ans de garantie, 30 jours remboursé, 100% neuf!
A32-K53

Spécifications du produit

  • Marque:ASUS
  • Capacité:6.7Ah/74wh (6dell Imported battery core)
  • Tension:11.1V
  • Couleur:
  • Type:Li-ion

Numéros de pièces compatibles:

Cette batterie est aussi compatible avec:

ASUS A43 A43BR A43BY P43SJ P53
ASUS A43E A43S A43SA P53S P53SJ
ASUS A43SD A43SJ A43SM Pro4J Pro4JE
ASUS A43SV A43TA A43TK Pro4JSJ Pro5N
ASUS A43U A45 A45A Pro5NBR Pro5NBY
ASUS A45DE A45DR A45N Pro5NS Pro5NSC
ASUS A45VD A45VG A45VM Pro5NSJ Pro5NSK
ASUS A45VS A53BR A53BY Pro5NSV Pro5NT
ASUS A53E A53SC A53SD Pro5NTK Pro5NU
ASUS A53SJ A53SK A53SM Pro5P Pro5PE
ASUS A53SV A53TA A53TK Pro5PSJ Pro8G
ASUS A53U A53Z A54 Pro8GBR Pro8GBY
ASUS A54C A54H A54HR Pro8GS Pro8GSA
ASUS A54HY A54L A54LY Pro8GSJ Pro8GSM
ASUS A83 A83B A83BR Pro8GT Pro8GTA
ASUS A83BY A83E A83S Pro8GU X43
ASUS A83SA A83SD A83SJ X43BR X43BY
ASUS A83SM A83SV A83T X43EC X43EE
ASUS A83TA A83TK A83U X43SA X43SD
ASUS A84 A84S A84SJ X43SM X43SV
ASUS K43 K43B K43BR X43TA X43TK
ASUS K43BY K43E K43S X44 X44C
ASUS K43SA K43SD K43SJ X44EI X44H
ASUS K43SM K43SV K43T X44HY X44L
ASUS K43TA K43TK K43U X53 X53B
ASUS K53 K53B K53BR X53BY X53T
ASUS K53BY K53E K53S X53TK X53U
ASUS K53SC K53SD K53SJ X53XC X53XE
ASUS K53SK K53SM K53SV X54 X54C
ASUS K53T K53TA K53TK X54HR X54HY
ASUS K53U K53Z K54 X54LY X54X
ASUS K54C K54H K54HR X54XI X5P
ASUS K54HY K54L K54LY X5PS X5PSJ
ASUS K84 K84C K84H X84C X84E
ASUS K84HR K84HY K84L X84EI X84H
ASUS K84LY P43 P43E X84HY X84L
ASUS P43EB P43EI P43S

ASUS A32-K53 Batterie aux normes CE, garantie 12 mois.

* ASUS A32-K53 Batterie adaptable (tout neuf)
* Longue durée de vie grâce à des cellules de qualité.
* Parfait Cette batterie fonctionne parfaitement bien sur ASUS A32-K53 .
* Batterie pour ASUS A32-K53 a été testée et certifiée pour garantir un fonctionnement parfait sur votre ordinateur portable.
* Batterie pour ASUS A32-K53 de remplacement pour ordinateur portable est conçue pour atteindre ou dépasser les spécifications du fabricant d'origine.
* Batterie longue durée pour ASUS A32-K53.
* Caractéristiques supérieures à celles de la batterie ordinateur portable ASUS A32-K53 origine.

Thursday, July 18, 2019

Toutes les nouveautés de la 4ème bêta d’iOS 13

Apple vient de dévoiler la nouvelle bêta d’iOS 13 réservée aux développeurs. Après quelques heures de tests, les premières nouveautés ont déjà été repérées. On vous propose d’y jeter un œil.
Comme d’habitude, les développeurs membres du programme des logiciels bêta sont les premiers à mettre la main sur les nouvelles mises à jour logicielles d’Apple. L’occasion pour ces personnes plus aguerries de percer tous les mystères des nouveaux logiciels et de rapporter à la Pomme les éventuels problèmes, bugs, ralentissements et autres joyeusetés.
Récemment disponible, voici les nouveautés de la 4e bêta d’iOS 13 :
Le retour de 3D Touch
Un nouveau réglage « Durée du toucher » est apparu pour 3D Touch. Il permet de paramétrer un toucher « court » ou « long » afin de personnaliser le laps de temps avant que des aperçus ou actions ne se fassent.
Une option de rangement des applications (Rearrange Apps)
Un nouveau logo dans Photos permet de savoir combien de clichés similaires ont été faits
Nouvelle animation lors de partage de photos
De plus, la 4e bêta apporte quelques modifications au niveau de certains designs, notamment dans la fenêtre de partages.
Au-delà du retour de 3D Touch qui avait disparu avec la 3e bêta, son paramétrage et l’option de réarrangement des applications, la nouvelle bêta n’est pas vraiment transcendante.
Enfin, on notera également que le bug qui permettait d’accéder aux mots de passesauvegardés dans le Trousseau a été corrigé.

La 4ème bêta d’iOS 13 est disponible

La quatrième bêta d’iOS 13 est disponible pour les membres développeurs. Ils peuvent dès à présent la télécharger sur iPhone et iPod Touch. Apple propose également la nouvelle version d’iPadOs pour iPad, évidemment.
Alors que le commun des mortels en est toujours à la seconde bêta publique, les développeurs inscrits au programme de tests de la Pomme peuvent déjà profiter de la 4ebêta iOS 13.
La nouvelle version d’iOS 13 devrait nous réserver quelques surprises et nouveautés. Il faudra cependant attendre avant de pouvoir les connaitre et pour ce qui est d’une ouverture publique, ce ne sera pas avant quelques semaines malheureusement.
Pour rappel, le lancement officiel d’iOS 13 et iPadOS 13 devrait se faire peu après la keynote de rentrée d’Apple, prévue normalement le 10 septembre prochain.
En attendant, pour les membres bêta testeur développeurs, vous pouvez déjà apprécier la 4e version en vous rendant dans les Paramètres de votre appareils, puis Général et enfin Mise à jour logicielle pour télécharger la nouvelle version. Évidemment, si vous n’avez pas encore téléchargé la 3e bêta, il faudra d’abord corriger cela.
Autre bonne nouvelle pour les développeurs, Apple a également mis en ligne la 4e bêta de macOS Catalina, ainsi que celle de tvOS 13 et watchOS 6.

WiFi : comment choisir l’emplacement de votre box internet pour améliorer la couverture

Pour améliorer la couverture WiFi de votre domicile, le premier conseil est de bien choisir l'emplacement de votre box internet. Dans ce tutoriel rapide, nous vous proposons quelques conseils pour définir l'emplacement idéal qui maximisera la puissance du signal WiFi chez vous.
Votre connexion WiFi est plus ou moins stable en fonction des endroits, voire inutilisable dans certaines pièces où c’est pourtant nécessaires, comme votre chambre à coucher, ou la véranda ? Il est sans doute temps de revoir l'emplacement que vous avez choisi pour votre box. Les ondes WiFi ne sont en effet pas dotées de super-pouvoirs : elles se propagent plus ou moins bien en fonction des matériaux à traverser. Par ailleurs les caractéristiques de l’antenne influent beaucoup sur la manière dont le signal est diffusé.
Vérifiez que votre WiFi est correctement configuré
Avant d’aller plus loin, connectez-vous à votre routeur et vérifiez que la connexion WiFi est correctement configurée. Souvent – c’est particulièrement vrai en ville – les box de vos voisins peuvent créer des interférences avec le signal de votre box, si bien que même si vous effectuez les étapes suivantes de ce tutoriel, vous ne parviendrez pas à améliorer la puissance et la stabilité de votre connexion sans fil.
Munissez-vous d’un plan de votre domicile et signalez les cloisons, murs porteurs, et armatures métalliques
Un aspect trop souvent négligé par les utilisateurs, c’est de considérer les matériaux de construction alentours. Il est très important de savoir quels murs votre signal WiFi pourra traverser facilement, sur quels autres il risque de se réfléchir, ou d’être trop atténué. Le conseil « placez votre routeur au centre de votre maison » est dépassé et ne vous donnera pas dans la plupart des cas satisfaction.
Ainsi les cloisons sont généralement transparentes aux ondes WiFi. Mais les murs porteurs ont tendance à atténuer le signal, surtout si ces derniers sont renforcés par une armature métallique. Un mur épais contenant du métal peut complètement empêcher le signal WiFi de passer de l’autre côté. Dans d’autres cas, un mur métallique peut provoquer paradoxalement un signal plus fort dans un autre endroit de la maison, tout simplement parce que le métal a tendance à réfléchir les ondes WiFi.
Plusieurs autres matériaux peuvent influer sur le signal. L’eau absorbe jusqu’à 95% des ondes WiFi – ainsi un mur humide peut bloquer davantage le signal qu’un mur sec*. Les briques et le béton ont également tendance à absorber une grande partie du signal si ils sont suffisamment épais. Les vitres en revanche sont normalement transparentes aux ondes WiFi, bien que la chaleur peut modifier légèrement cette propriété.
Une fois ces données sur votre plan, vous pouvez déjà réaliser une première optimisation de l'emplacement qui évitera les obstacles les plus évidents, et se jouera, si nécessaire, de la propriété réfléchissante des matériaux métalliques. Dans le cas ou votre domicile comporte plusieurs étages, il sera sans doute avisé d’installer votre box au meilleur endroit possible à l’égard des matériaux qui composent les murs à l’étage, et à même le sol. Ce conseil ne s’applique pas, néanmoins, si le sol de votre étage est trop épais (et/ou comporte une armature métallique).
Si vous êtes sur un seul étage, privilégiez un emplacement un peu en hauteur (pas directement à même le sol), et ne cachez surtout pas votre box derrière des livres ou des objets (a fortiori métalliques) qui vont perturber le signal. La box émet en effet le signal dans toutes les directions, et un peu de hauteur peut parfois faire gagner un peu de couverture.
* Pour être tout à fait exhaustif sur l’eau, il faut souligner que le corps humain, principalement composé d’eau, arrête aussi les ondes WiFi. Ce qui peut expliquer pourquoi votre connexion se dégrade lorsque vous recevez du monde chez vous (alors que ces derniers n’ont pas forcément connectés leurs appareils à votre WiFi). Si vous êtes dans ce cas, nous vous conseillons d’investir dans des répéteurs.
Réalisez une « heatmap » pour vérifier par A+B que le nouvel emplacement améliore les choses
La carte de votre domicile va à nouveau vous être utile. Munissez-vous de crayons de couleur rouge, orange et jaune (ou d’autres gradients à votre convenance), et utilisez ce tutoriel pour mesurer précisément la puissance du signal WiFi en fonction des endroits. Coloriez ensuite grossièrement les zones en fonction de la puissance du signal.
Le but de cette cartographie, que nos amis anglo-saxons appellent une « heatmap » est de visualiser des ondes autrement invisibles. Vous verrez ainsi immédiatement les forces et les faiblesses de votre nouvel emplacement.
Aidez votre routeur avec des répéteurs et points d’accès
En fonction de la configuration de votre domicile, mais aussi de sa taille, vous vous rendrez peut-être compte par la même occasions que vous avez atteint les limites de ce que votre routeur peut faire. Auquel cas, il existe des solutions :
Répéteurs WiFi : ces derniers captent le signal sans fil de votre box et le répètent avec une puissance maximum. Cela peut-être efficace pour augmenter la force du signal, mais n’améliore pas toujours la qualité de la connexion selon nos tests. Nous conseillons donc plutôt les options ci-après.
Répéteurs / Points d’accès avec CPL : il s’agit du même type de dispositif, mais au lieu de se connecter à votre box en WiFi, ces dispositif utilisent le courant porteur de ligne, ce qui permet d’obtenir une connexion de meilleure qualité
Répéteurs / Points d’accès avec Ethernet : même chose ici si ce n’est que la connexion au routeur se fait directement via un câble ethernet. En fonction de votre domicile, ce peut être une option pratique ou trop contraignante. Néanmoins c’est ce type d’appareils qui offre à l’arrivée la meilleure puissance, et qualité de connexion.
Attention, avant de choisir un répéteur ou point d’accès, il faut considérer plusieurs choses. D’abord la plupart de ces dispositifs brident votre débit à 100 Mbit/s (car ils acceptent une entrée « Fast Ethernet » à 100 Mbit/s). Si vous avez un accès plus rapide, vous voudrez probablement éviter ce désagrément : il faut savoir que les répéteurs et points d’accès avec port Gigabit Ethernet ne sont pas légion et que c’est souvent très mal précisé sur l'emballage. Un exemple de ce genre de dispositifs rapides, c’est le TP-Link RE650 (89 €).
A côté de ces solutions, il y a aussi les constellations de point d’accès maillées (Mesh) qui sont censées améliorer la connexion – mais nous n’avons pas encore pu en tester pour vous le confirmer. Par ailleurs, il ne faudra pas négliger leur configuration, en particulier le choix du canal, pour ne pas provoquer de problèmes de couverture supplémentaires.

Mon smartphone ne se charge plus : nos conseils pour le réparer

Les batteries sont incontestablement un composant du smartphone extrêmement fragile, et imprévisible. Si les explosions sont les cas les plus extrêmes, d’autres désagréments peuvent survenir même dans le cas d’une utilisation normale. Comme par exemple un smartphone qui ne charge plus. Mais avant de penser au pire, sachez qu’il existe des moyens de le réparer.
Cela vous est peut-être déjà arrivé, le smartphone s’éteint brusquement et il vous est impossible de rallumer. Lorsque vous le branchez pour le recharger, idem, aucune réaction. Dans cette situation on a tendance à paniquer et à se dire qu’on est bon pour changer de batterie, ou de smartphone.
Avant d’en arriver là, quelques manipulations sont recommandées pour tenter de réparer un téléphone qui ne charge plus. En attendant l’arrivée des batteries à durée de vie illimitées, nous avons donc quelques conseils utiles à vous donner pour gérer cette situation. Dans un premier temps, faites en sorte d’être patient avec le chargement. Une batterie complètement à plat peut prendre plusieurs dizaines de minutes avant d’avoir un regain d’énergie lui permettant d’afficher l’écran.
Votre smartphone ne charge plus ? Vérifiez votre batterie
Ça parait évident et pourtant dans la panique tout le monde n’y pense pas forcément. Il faut aussi préciser qu’aujourd’hui les smartphones avec batterie amovible sont de plus en plus rares, voire plutôt inexistants. On est prêt à parier que vous avez un smartphone dont la batterie n’est pas amovible.
Mais si vous avez la chance d’en avoir un, alors cette première manipulation peut vous aider. Commencez donc par retirer la batterie et vérifier son état général. Regardez bien si elle ne présente aucune déformation, si elle n’est pas bombée. Si la batterie semble impeccable, laissez-la reposer quelques minutes. Réintégrez-la dans votre smartphone et reconnectez le charger. L’idéal serait d’utiliser le chargeur officiel fourni avec le smartphone. Si vous ne l’avez plus un chargeur agréé par le constructeur peut faire l’affaire.
Pour ceux qui n’ont pas de smartphone avec batterie amovible, une première manipulation est possible. Vous pouvez simuler un retrait de batterie en appuyant pendant une dizaine de secondes sur la touche « Power » de votre terminal, s’il en est muni. Cette technique permet de forcer un redémarrage dans l’éventualité où l’écran noir viendrait d’un bug d’Android. On vous conseille de consulter l’état de santé de votre batterie pour savoir si vous devez la recharger.
Vérifiez le câble et chargeur USB de votre smartphone
Si le smartphone ne se recharge pas, ce n’est pas forcément dû à la batterie. Le problème vient peut-être du chargeur. Aujourd’hui, les chargeurs sont divisés en deux partie, un socle de charge et un câble. Ce dernier, qu’il soit en USB « classique » ou en USB Type C est pas mal malmené par l’utilisateur. Le câble est souvent entortillé, emmêlé, enroulé, plié, coincé. Il n’est donc pas impossible que le problème vienne de ce câble.
L’avantage des smartphones Android, c’est qu’ils sont équipés de connectiques que l’on retrouve sur d’autres produits. Vous pouvez donc effectuer un test croisé avec d’autres câbles comparables à celui de votre chargeur de smartphone. Si avec les autres câbles tout fonctionne vous savez d’où venait le problème. Bien sûr, si vous avez de la recharge sans fil, le problème ne se pose pas.
La prise ou multi-prise est-elle correctement branchée ?
Là encore, c’est une vérification qui semble couler de source et pourtant certains utilisateurs l’oublient parfois. N’hésitez donc pas à essayer de brancher votre chargeur de smartphone sur plusieurs prises différentes. S’il est branché sur une multiprise, privilégiez une connexion directe à une prise murale. Si vous êtes en déplacement vous pouvez tenter le coup sur votre chargeur allume-cigare, mais la recharge est beaucoup plus lente.
Nettoyez le port USB
Si après toutes ces vérifications tout vous semble bon et que votre smartphone ne charge toujours pas, vous pouvez vérifier les fiches de vos câbles et votre port micro-USB ou USB Type C. A force de brancher et débrancher, les fiches ont tendance à s’abîmer. Vous pouvez donc d’abord vérifier leur état général, afin de voir si elles ne sont pas tordues. Si tout va bien de ce côté, le problème vient peut-être de la poussière ou autres saletés qui auraient pu s’incruster dans les fiches. Voire de l’eau.
Pour vérifier tout ceci, il faut avoir recours à la méthode artisanale. Munissez-vous d’un instrument dédié ou d’un cure-dent si vous avez une âme de MacGyver et lancez vous dans le grand nettoyage. Il n’est pas rare de retrouver dans les fiches du port micro USB de minuscules morceaux de tissu. Ils viennent de vos poches lorsque vous y glissez votre smartphone.
Attention, avant d’effectuer cette manipulation, vérifiez bien que le smartphone est bien éteint (que l’écran noir n’est pas juste un bug) et si vous le pouvez retirez la batterie. Prenez également des précautions lorsque vous manipulez le cure-dent, faites tout ça en douceur pour ne pas casser l’instrument dans la fiche ou abîmer les fiches. Après avoir fait toutes ces manipulations, remettez la batterie et branchez. Si le smartphone ne fonctionne toujours pas, alors vous n’avez pas de chance, il va falloir passer soit par le SAV du constructeur ou du distributeur, soit par un réparateur. A moins que vous ne soyez plus fort que Mr Bricolage et que vous soyez un(e) expert(e) en la matière.
Mon smartphone ne se charge plus : et si vous le répariez vous même ?
Le fait de passer par le SAV de votre constructeur ou un service de réparation tiers peut dissuader certains de faire réparer leur smartphone. Avant de le laisser dans un tiroir ou d’essayer de le revendre, pourquoi ne pas tenter de l’ouvrir pour voir si il n’est pas possible de réparer vous-même le problème à moindre frais ? Attention, on ne vous conseille pas non plus de foncer tête baissée : de nombreux sites comme par exemple iFixit proposent des outils adaptés, des guides avec souvent des vidéos pour vous permettre d’effectuer la plupart des réparations de smartphone vous-même à moindre frais.

Wednesday, July 17, 2019

Apple dévoile 230 nouveaux émojis

À l’occasion de la journée mondiale des émojis, la Pomme a dévoilé sa nouvelle fournée de pictogrammes. Ceux-ci seront disponibles dès la rentrée, avec le lancement d’iOS 13.
Les amateurs de smiley 2.0 devraient être comblés, la nouvelle fournée compte pas moins de 230 nouveaux émojis. Ils débarqueront sur iPhone, iPad et macOS cet automne, comme l’annonce Apple sur son site. Un nouvel arrivage qui correspond à la version 12.0 d’Unicode, spécialiste des émojis. Comme à son habitude, la Pomme s’est basée sur l’actualisation d’Unicode pour développer ses propres émojis, caractéristique de la marque.
Cette nouvelle collection d’émojis actualise plusieurs de ces catégories, en misant toujours plus sur la diversité. Ainsi, ce sont de nouveaux pictogrammes représentant des personnes souffrant d’un handicap que les amateurs d’émojis retrouveront cet automne, ainsi qu’un chien guide, un fauteuil roulant, une oreille avec une aide auditive, un bras et une jambe prothétique. On retrouve également des nouveaux mixes de couples.
Dès la rentrée, les gourmands pourront illustrer leurs messages avec de nouveaux caractères représentant de la nourriture, notamment des falafels, de l’ail, du beurre et des gaufres. On notera également de nouvelles espèces d’animaux (flamand rose, paresseux, putois) et de nouvelles expressions faciales.